IBOAT

OUT OF FOCUS #5 – Anne-Sophie Annese

Graphiste et photographe indépendante, Anne-Sophie Annese incarne la femme aussi inspirée qu’inspirante. Sous son objectif, les modèles et paysages deviennent graphiques. Sous son coup de crayon, le monde et ses protagonistes deviennent poétiques. Véritable touche à tout en matière d’art et de décoration, elle est aussi une personnalité engagée. Depuis le début de la pandémie, elle participe également au mouvement citoyen #POUR EUX, un circuit de distribution solidaire de repas pour les sans-abris. Une initiative à suivre et soutenir !

SON SITE STUDIO BOHEME 

Le groupe fb #POUREUX 

 

1 – A 15 ans, tu ressemblais à quoi ? As-tu une photo au fond d’un tiroir ?

Je n’ai pas trop de photos de moi à 15 ans alors j’ai triché un peu, sur ce cliché j’ai 18 ans. Ces photos ont été prises quand j’étais aux Arts Déco…

2 – Ta première grosse claque artistique ? Et ton souvenir le plus fou (concert, spectacle…) ?

La découverte de NTM avec l’album Paris sous les Bombes, du Wutang avec l’énorme bande son de Ghost Dog, au moins les 3 premiers album de Massive Attack, Aphex Twin et pas mal d’artistes de la scène electro de la fin des années 90 avec le label Ninja Tunes, entre autres… L’electro, le trip-hop et le rap sont vraiment les courants musicaux de mon adolescence et de mes premiers kiffes obsessionnels (le fameux morceau en boucle). Mais mes premiers vrais émois musicaux ont été… l’opéra. J’ai eu la chance d’avoir un grand-père, ancien saxophoniste et mélomane qui m’amenait souvent à des concerts.

3 – En mars 2020, le monde a basculé. Ta vie ressemble à quoi aujourd’hui ? Tes manques, tes envies, une anecdote, bonne ou mauvaise ?

C’est très différent « d’avant », bien sûr les expos, concerts, bars manquent terriblement mais c’est surtout le contact humain, les sourires masqués, le lien muselé… La liberté me manque. Je pallie ça en m’investissant pour les autres avec le mouvement citoyen #PourEux. Le positif de tout ça sont ces élans de bénévolats, d’investissements accrus des associations depuis le début de la pandémie. C’est rassurant de voir comment certains transcendent les pires événements en actions positives. 

4- Pourquoi es-tu créative ?

Je ne sais pas s’il y a une raison, il y en a sans doute mille… Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé dessiner, danser, chanter, photographier… tout ce qui est créatif m’attire. Sans doute pour le sentiment de liberté que ça procure, d’amusement aussi, j’aime la gaité, la légèreté… C’est aussi une façon de garder une âme d’enfant même en appréhendant la gravité des choses de la vie.

5 – TON TOP 5

Un film : Une journée particulière (mais en fait j’en ai plein de préférés)

Un Livre : Moravagine de Cendrars et dans les derniers Il est des hommes qui se perdront toujours de Rebecca Lighieri

Un aite internet : … hum, je sèche

Un.e artiste : Sebastiao Salgado

Un plat : Le beignet des Halles de Limoges (ceux qui savent…)

 

5 TITRES DE TA B.O : Il y a quoi dans ton casque en ce moment ? Une playlist à partager en 5 titres ?

 

 

Pour terminer, peux-tu te selfie-dessiner ?

RECEIVE THE IBOAT CALENDAR BY EMAIL

Sign up for the newsletter so you do not miss the agenda, our events, etc.

You will like also